Lancement des travaux sur les lignes TER et début de la pagaille sur les routes

Après l’arrêt de la circulation sur la ligne Saint-Pol—Béthune mi-décembre, les travaux ont débuté cette semaine, conformément aux prévisions. Premier impact : la fermeture de la D941 entre Brias et La Thieuloye pour la rénovation du passage à niveau. La fermeture de la circulation est prévue du 6 au 24 janvier, avec la mise en place d’une déviation par Valhuon. La semaine prochaine, ce seront les passages à niveau d’Ostreville et de Saint-Michel qui seront fermés durant une semaine.

« Pour les petits passages à niveau, on peut gérer la circulation lors des opérations, mais celui de Brias est tellement dangereux qu’il nous a semblé préférable de le fermer complètement. »

Un casse-tête pour les automobilistes, mais aussi pour les entreprises qui s’efforcent de limiter la gêne au maximum : « On ne ferme pas deux passages à niveau successifs simultanément, pour permettre aux véhicules de contourner sans trop de difficultés, assure Foucauld Dufour, responsable projet pour Colas Rail. Les plus gros passages à niveau seront fermés trois ou quatre fois sur toute la période de travaux (NDLR : prévue jusqu’à mi-octobre) et la rénovation prend deux à trois jours. Pour les petits passages à niveau, on peut gérer la circulation lors des opérations, mais celui de Brias est tellement dangereux qu’il nous a semblé préférable de le fermer complètement. » La RD941 pourrait donc rouvrir plus tôt que prévu. Un planning prévisionnel a été élaboré et des arrêtés ont été demandés aux mairies et au département : « Nous avons du mal à prévoir précisément les opérations, nous demandons donc des arrêtés couvrant une période plus large que la durée des travaux. On sait que ça va être fermé tel ou tel mois, mais c’est impossible de préparer un planning exact sur une si longue période. On a un prévisionnel qu’on réajuste au fur et à mesure », explique René Martin, chargé de ces questions pour les lignes reliant Saint-Pol à Béthune et Étaples.

Les travaux de la ligne Saint-Pol—Étaples débutent à partir de Montreuil et les équipes n’arriveront dans le Ternois que début février.

Si les équipes sont déjà à l’œuvre en direction de Béthune, aucun mouvement dans le Ternois pour la seconde ligne, fermée à la circulation depuis plus de deux ans : « On a demandé des arrêtés municipaux début décembre, mais on n’a pas encore de retour des communes. Nous sommes chargés d’organiser les déviations, mais tant qu’on n’a pas de réponse des mairies ou du département, nous sommes bloqués », constate le chef de projet d’Eiffage pour la ligne d’Étaples. Pour l’instant, la seule fermeture actée est celle du passage à niveau d’Anvin sur la départementale 343, mais la commune compte pas moins de cinq passages à niveau sur son territoire : « Pour l’instant, on n’a pas eu d’autres informations », indique-t-on à la mairie. Les travaux de la ligne Saint-Pol—Étaples débutent à partir de Montreuil et les équipes n’arriveront dans le Ternois que début février. L’essentiel des travaux dans le secteur est prévu au printemps, ce qui laisse un peu de temps aux communes et aux automobilistes pour s’organiser.


Planning prévisionnel des périodes de fermeture des passages à niveau sur la ligne St-Pol — Béthune :

  • Saint-Michel-sur-Ternoise : semaines 3, 10 et 18
  • Ostreville : semaines 3, 10 et 18
  • Brias (chemin agricole) : semaines 3 et 19
  • Brias (hameau de la gare) : semaines 2, 3, 4, 13 et 20
  • Valhuon : semaines 4, 13 et 20
  • Bours : semaines 4, 13 et 20
  • Marest : semaines 4, 17 et 23
  • Camblain-Châtelain (rue de la Gare) : semaines 4, 17 et 23
  • Camblain-Châtelain (rue du Fay) : semaines 5, 16 et 23
  • Camblain-Châtelain (rue des Hallots) : semaines 5, 17 et 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page