Saint-Pol : Mr Burns électrise les résidents des Jours Paisibles pour la fête de la musique


Publicités


Les résidents des Jours Paisibles ont été parmi les rares à avoir droit à une vraie fête de la musique, avec des artistes en chair et en os. Installés sur le parvis de l’établissement, une trentaine de retraités – presque exclusivement des dames d’ailleurs – ont écouté, applaudi et parfois accompagné Mr Burns : un artiste assurant chant, guitare et percussion (et agent de la ville à ses heures perdues). Quelques employés municipaux étaient venus écouter leur collègue, ainsi que des élus de la nouvelle majorité. Mr Burns a électrisé son public avec des classiques de la chanson française, reprenant à sa sauce Georges Brassens, Johnny Hallyday, Serge Gainsbourg, Jacques Dutronc, entonnant avec l’assistance les refrains des Champs-Élysées de Joe Dassin ou l’incontournable Mon amant de Saint-Jean. Applaudissements nourris après chaque morceau, y compris depuis les fenêtres d’où émergeaient aussi quelques spectateurs, restés au frais. Ils accueillirent avec un même enthousiasme le chanteur Deltheo qui prit la suite au micro dans un autre registre, mais dont l’interprétation de Dalida a forcé l’admiration. Pendant ce temps, dans le centre-ville, pas d’artistes sur scène, mais de la musique était diffusée depuis des enceintes installées sur un balcon de la mairie, histoire au moins de marquer le coup. Au titre des rares initiatives, notons que le bar Le Grillon a bien invité un DJ pour un « apéromix » et la brasserie Saint-Poloise doit accueillir le duo Paris-New York ce samedi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page