Saint-Pol : une soixantaine de lycéens et quatre professeurs isolés suite à un cas de variant anglais


Publicités

Une soixantaine d’élèves et quatre professeurs du lycée Châtelet ont été placés à l’isolement à la suite de la découverte d’un cas de variant anglais de la Covid-19 : « Jeudi soir, nous avons appris qu’un élève était positif au variant. Il venait de revenir pour une journée, après être resté une semaine à l’isolement, comme le prévoit le protocole », explique le proviseur du lycée Châtelet. L’élève en question avait effectué un test le 2 février qui s’était avéré positif et avait donc reçu une attestation d’isolement jusqu’au 9 février. Il aurait pu revenir au lycée sans nouveau test mais, par acquis de conscience, il a effectué un nouveau dépistage le lundi 8 février et n’a reçu que jeudi, après son retour en cours, les résultats mentionnant le variant anglais. Emmanuel Damiens a donc prévenu tous les enseignants et élèves qui avaient pu être en cours durant cette journée avec le lycéen porteur du variant : « Avec la réforme du bac, la notion de classe n’existe plus vraiment. Les élèves se retrouvent dans différents groupes en fonction de leurs spécialités, ce qui rend encore plus compliquée la gestion sanitaire en cette période. » Conformément au protocole, les professeurs et lycéens placés à l’isolement devront le rester durant une semaine et effectuer un test avant de revenir éventuellement vendredi prochain, veille des vacances scolaires. « On se rend bien compte que le virus est en train de se diffuser dans le Ternois, constate le proviseur. On essaie de rassurer les gens : il faut être extrêmement prudent mais sans tomber dans la psychose. On espère vraiment pouvoir maintenir les cours jusqu’aux vacances. »

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *