Ramecourt : nuit de boue

D’Aubigny-en-Artois à Blangy-sur-Ternoise où on parle « d’apocalypse », le Ternois a été frappé d’importantes pluies entraînant des coulées d’eau et de boue dans les rues, les maisons et les caves. Ramecourt a été particulièrement touché, des riverains étant contraints de quitter leur maison, affirmant avoir tout perdu en quelques minutes : « On n’a jamais vu ça. Le Pronay était devenu une immense mare », témoignait un habitant qui a dû monter en urgence un muret pour éviter à l’eau d’investir sa demeure. La pluie tombée sur les collines a dévalé les routes et les champs pour engorger les villages de la vallée. Les gendarmes ont été alertés de caves inondées à Croix-en-Ternois et Croisette où l’eau n’a fait que passer, comme à Gauchin-Verloingt. En revanche, à Ramecourt, le ruisseau du Pronay a quitté son lit, inondant plusieurs caves et quelques maisons, notamment rues Chopin et Dupire. En aval de la vallée de la Ternoise, à Blangy, l’électricité a été coupée, tout comme la route vers Humerœuille. Intense sans être exceptionnel, l’orage de ce jeudi 25 mai rappelle que les inondations restent une menace permanente pour toute la vallée de la Ternoise.

#InfosLocales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page