Quatorze films à découvrir en une soirée


Publicités

Quatorze films seront projetés jeudi soir au Régency. Le cinéma n’a pas (encore) investi dans des salles supplémentaires, mais propose une soirée courts-métrages. Depuis huit ans, l’association Dick Laurent organise un festival de courts-métrages à Lille et présente ensuite sa sélection dans diverses salles de la région. Depuis l’origine, le Régency est partenaire de l’événement. « Nous invitons les réalisateurs à proposer des films de huit minutes au maximum, à réaliser dans un délai de cinq mois, en respectant trois contraintes », explique Eric Deschamps de l’association Dick Laurent. Le synopsis est commun à tous les films : un fait anodin entraîne un bouleversement. Les cinéastes ont également dû intégrer un split-screen (écran séparé), ainsi qu’un hibou. « Le hibou, c’est pour le côté un peu fantaisiste. Certains se contentent de le faire apparaître à l’écran, mais d’autres l’intègrent à leur histoire. » Pour le reste, les réalisateurs ont laissé libre cours à leurs idées et envies, avec des films finalement très variés. Le festival est ouvert à tous, amateurs et professionnels, et plus de soixante films sont présentés chaque année. Les quatorze à l’affiche ce jeudi ont été sélectionnés par le jury.

Une discussion pour mieux cerner les enjeux de la production cinématographique

Si la soirée de jeudi est ouverte au public, les lycéens suivant l’option cinéma-audiovisuel du lycée Châtelet auront droit à une séance privée jeudi après-midi. « Quelques réalisateurs seront présents pour discuter avec eux, expliquer leur film, leur travail et parler du court-métrage afin de mieux cerner les enjeux de la création cinématographique. » Le public de la soirée aura également le plaisir d’échanger avec les participants.

Le lycée Châtelet a déjà présenté des films au festival Welcome to… mais aucune production ternésienne n’est à l’affiche cette année. Néanmoins, les spectateurs pourront trouver une touche locale dans le film Projet d’alternatives pour de nouvelles gouvernances, réalisé par Eric Deschamps (et présenté hors compétition) : « Ma décoratrice est Elisabeth Galet, elle est originaire de Saint-Pol-sur-Ternoise et fait de l’excellent travail. Elle ne sera pas présente jeudi car elle est justement en tournage. »

Jeudi 5 octobre à 20 heures au Régency. Tarif unique de 4 euros.

#Cinéma #LeRégency #courtmétrage #InfosLocales

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *