Passeport du patrimoine : allez vous faire tamponner !


La chasse aux tampons est lancée ! Avec un réseau comptant déjà une centaine de sites et événements, le “Passeport du patrimoine” est un concept original pour découvrir et contribuer au financement de la préservation du patrimoine matériel et immatériel. Le principe est simple : après avoir acheté pour 10€ votre passeport, vous pouvez le faire tamponner avec une image spécifique du lieu et ainsi compléter votre collection. « Nous sommes de grands voyageurs et nous avons imaginé ce concept après une visite au Machu Picchu, au Pérou, où on peut faire tamponner son vrai passeport. Stéphane Bern disait qu’il fallait trouver des idées pour faire vivre le patrimoine, alors on a repris le concept du tampon pour le décliner sur différents sites en France », retracent Lionel et Nathalie Le Flohic. Ces deux Brestois ont lancé leur projet et ont trouvé une ambassadrice inespérée en la personne d’Émilie Delattre-Marceau : vitrailliste de métier, elle a récemment racheté le manoir de Vieil-Hesdin et milite également pour la restauration du château Vandamme de Cassel. Bref, une amoureuse du patrimoine qui a largement contribué à la création du passeport : sur la centaine de sites répertoriés au lancement, plus de soixante sont situés dans les Hauts-de-France, dont quarante dans les Sept Vallées et le Ternois. On y retrouve les sites les plus emblématiques du tourisme dans le Ternois, tels que le donjon de Bours, l’abbaye de Belval, les châteaux de Cercamp, de Flers et d’Humerœuille, mais aussi des artistes et artisans à l’instar du peintre Simon Korving et la céramiste Mercédès Joussé, ou encore l’événement Formid’Albe prévu à Saint-Pol autour de la figure du général Bacler d’Albe. « Ce passeport du patrimoine va permettre de mettre en réseau les sites, de construire des parcours de visites et des ponts entre les différentes formes de tourisme. On a un arrière-pays qui n’est pas forcément très connu mais qui regorge de trésors. C’est une invitation à découvrir plein de merveilles à quelques kilomètres de chez nous et à aller chercher les tampons pour les plus fétichistes qui veulent garder un petit souvenir », a résumé le sous-préfet Frédéric Sampson. Le concept vise aussi à financer la préservation et la restauration du patrimoine : le passeport est vendu dix euros, dont la moitié est conservée par le site qui le vend et qui peut également proposer le tamponnage pour un euro. Pour les visiteurs, le réseau permet de préparer des parcours touristiques et de découvrir des lieux, artisans et événements originaux, tout en s’amusant à collectionner les tampons. Outre les soixante sites des Hauts-de-France, d’autres sont recensés à travers toute la France et même en Belgique, et la liste ne cesse de grandir. Alors que ce soit lors de vos week-ends dans la région ou de vos escapades au long cours, prenez votre passeport en poche et allez vous faire tamponner !

Retrouvez tous lieux sur le site du passeport du patrimoine : https://www.passeportdupatrimoine.fr/

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *