Musique, rire et ripaille : le GrEn Festival célèbre son dixième anniversaire


Publicités


Depuis dix ans, un air de fête souffle sur la commune d’Izel-les-Hameau, à l’approche des vacances de la Toussaint. Au son des accords de guitare, des rires d’enfants et des gobelets qui s’entrechoquent, le GrEn Festival est désormais un événement incontournable du territoire, au même titre que sa grande sœur des Transes de Marie Grauette, à Monchy-Breton. Le « GrEnfest », c’est avant tout une bande de copains qui, pour rendre hommage à deux de leurs amis disparus dans des circonstances tragiques (Greg et Ben, dont la contraction des deux prénoms a donné son nom à l’événement), ont eu l’idée de monter un festival, d’abord exclusivement musical, mais qui s’est très vite ouvert à d’autres formes d’art, dans leur commune. Au gré des années, certains bénévoles se sont éloignés de leur région chérie, d’autres ont rejoint le projet, séduits par les valeurs de partage, de respect et d’ouverture véhiculées par les Z’Amizels, si bien que ce week-end, le festival fêtera ses dix années d’existence.

Un joyeux mélange où le rire, le partage et la fête sont les principaux ingrédients

L’ouverture des hostilités ce vendredi 19 octobre, c’est l’humoriste Guillaume Bats qui s’y colle. Avec son spectacle Hors Cadre, il ravira les adeptes d’humour noir et les fidèles du festival qui avaient ri à s’en décrocher la mâchoire l’an dernier avec Laura Laune. En terme d’humour, les deux se ressemblent, pour ce qui est du physique, c’est quelque peu différent. Dans la foulée, c’est le groupe Aux p’tits oignons qui viendra faire sonner les premières notes de musique du week-end aux oreilles des festivaliers. Ces troubadours de la « françon chanssaise » ont développé leur propre univers musical, au son des violons, guitares et percussions, dans un joyeux mélange où le rire, le partage et la fête sont les principaux ingrédients ! Dans le mille !

Le samedi 20 octobre, des animations diverses, variées et gratuites sont prévues toute la journée, et ce dès 11h, pour le plaisir des petits et des grands. Ainsi, vous retrouverez pêle-mêle le marché artisanal du GrEn et ses nombreux exposants (sous chapiteau), des ateliers d’initiation aux arts du Cirque avec Cirqu’en Cavale, un stand de maquillage, différentes activités sportives avec Kréa Sport ou encore un atelier d’initiation au graffiti, le tout en musique puisque le Humble Rising Sound System sera fidèle au rendez-vous pour ambiancer ce samedi après-midi qui s’annonce sous les meilleures auspices.

Avec Mon Côté Punk, la crête pousse à l’intérieur de la tête

À l’issue de cette journée, on retrouvera la traditionnelle soirée concert avec, pour commencer, Hycks, quatuor de rock/fusion arrageois, dont la musique oscille entre le rock et le métal, avec une véritable efficacité pop ! Place ensuite à Mon Côté Punk. Ne vous laissez pas abuser par leur nom, ces musiciens n’ont aucun lien (musical tout du moins) avec Sid Vicious et sa bande. Chez eux, « la crête pousse à l’intérieur de la tête ». Ces joyeux lurons, dont certains membres étaient auparavant dans des formations telles que La Rue Kétanou, Padam ou encore Mektoub, vont vous emmener en voyage au son de mélodies orientales, de tangos déglingués, de rythmiques africaines, ou encore d’échappées tziganes. C’est bien simple, la musique de Mon Côté Punk se sent partout chez elle puisque chez elle, c’est partout ! Enfin, c’est le groupe Arokana qui clôturera cette soirée des plus festives. Ce quatuor mêlant énergie déjantée et humour décalé vous fera bouger, sourire et réfléchir. À noter que le groupe fête lui aussi ses dix ans cette année, leur présence au GrEn Festival sonnait donc comme une évidence.

Trois jours de fête, dimanche compris

La principale nouveauté cette année, c’est que la fête se poursuit le dimanche 21 pour ceux qui auront encore un peu d’énergie. Dès 12h, les Z’Amizels vous inviteront à déguster leur succulent rougail-saucisse et à goûter au punch maison : c’est un peu du soleil de la Réunion qui brillera sur Izel, ce week-end. À 15h, le Kabar Dready Krew viendra mettre le feu sur la scène du GrEnfest avec son reggae-dancehall, histoire de faire digérer tout ce petit monde et de clôturer en beauté cette dixième édition. Les Z’Amizels ont mis les petits plats dans les grands pour que cet anniversaire soit une réussite. À noter que tout au long du week-end, « La Popotte du GrEn » régalera les papilles avec ses recettes savoureuses, concoctées à partir de produits locaux et/ou bio. Dernière nouveauté cette année, la réalisation d’une fresque murale réalisée par le graffeur EPOK, sous forme de fil rouge tout au long du week-end, en accord et avec la participation de la mairie, nouvelle preuve si nécessaire de la diversité artistique et du mélange des genres que crée ce festival atypique.

Vendredi 19 octobre :

21h : Guillaume Bats (humour) 12€

22h45 : Aux P’tits Oignons (françon chanssaise) GRATUIT

Samedi 20 octobre :

Dès 11h et tout l’après-midi : Marché artisanal, activités sportives et ludiques, stands, animations, Sound System GRATUIT

21h : Hycks (rock-fusion)

22h30 : Mon Côté Punk (chanson française), 10€ la soirée

00h00 : Arokana (chanson festive)

Dimanche 21 octobre :

À partir de 12h : Menu à 12€, réservation sur place le vendredi ou samedi auprès des bénévoles. Punch, rougail-saucisse, boisson, crêpe sucrée, café.

15h : Kabar Dready Krew (reggae-dancehall) GRATUIT

Camping gratuit sur place

Pass 3 jours en prévente : 20€ via la billetterie en ligne, 22€ sur place

https://www.helloasso.com/associations/les-z-amizels/evenements/gren-fest-10-19-20-21-octobre-2018

Billets également en vente au Rallye Fleuri à Berles Monchel, chez Tartous et Compagnie à Monchy Breton et chez Pupuce Fleurs à Izel les Hameaux

#InfosLocales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page