Le Rotary à l’abbaye, les Bobos à la ferme et le Père Noël au marché solidaire


Publicités


« Chaque année, le président du Rotary choisit une cause à laquelle se consacrer. Ma sœur a un enfant handicapé, je me sens concerné par le sujet et j’ai décidé d’orienter mon année en tant que président autour de la question du handicap », explique Guillaume Gosse de Gorre. Le président du Rotary de Saint-Pol a choisi d’apporter le soutien de son club à l’association Les Bobos à la Ferme qui porte un projet de gîtes ouverts aux personnes handicapées et à leurs proches. Les bobos en question, ce sont Élodie et Louis Dransart. Ils vivaient à Paris lorsqu’ils sont devenus parents pour la première fois. L’arrivée d’un enfant chamboule toujours la vie, mais la venue d’Andréa a donné une orientation inattendue au quotidien du couple. Le petite fille est atteinte d’une maladie neurodégénérative et le couple a choisi de quitter la capitale pour s’installer à la campagne et s’occuper d’Andréa. Élodie et Louis ont acquis une ferme à la Madeleine-sous-Montreuil avec le projet d’y créer gîtes, chambres d’hôtes, et surtout un espace de quiétude adapté aux personnes handicapées et à leurs proches, et avant tout pour des familles des Hauts-de-France.

Apporter une aide financière mais aussi de l’ingénierie et de la communication

Le projet a déjà séduit de nombreuses personnes et institutions qui soutiennent de différentes manières les bobos, aussi bien financièrement que par des aides matérielles et humaines. « Pour nous, il ne s’agit pas uniquement d’apporter de l’argent, mais aussi de l’ingénierie », précise Guillaume Gosse de Gorre. « Au-delà de l’aide financière, ce partenariat nous permet aussi de communiquer autour du projet », souligne Élodie, ravie du soutien des rotariens du Ternois, « un club vraiment pas comme les autres ». Pour parler de son projet, elle sera présente ce week-end au marché de Noël qu’organise le Rotary à l’abbaye de Belval. Ce rendez-vous avait dû être annulé l’an dernier : l’abbaye accueillait alors des migrants et il semblait indécent aux organisateurs de déballer des produits de fête à côté de la détresse humaine. Le Rotary avait donc organisé précipitamment la Belvalissime, un trail qui fut finalement un joli succès. Le club a ainsi décidé d’alterner les deux événements. Depuis, les migrants ont été invités à libérer les lieux et le marché de Noël a retrouvé sa place dans le calendrier des animations. Une trentaine d’exposants proposeront produits de bouche, artisanat, décorations et cadeaux en tout genre. Les jeunes du club Rotaract animeront deux ateliers : l’un de fabrication de barres énergétiques maison et l’autre de création de cartes de Noël. Tous les bénéfices du week-end seront reversés à des associations : les Bobos à la Ferme, l’antenne locale de la Croix Rouge et les Bébés du Cœur. Une façon de préparer les fêtes de fin d’année en faisant plaisir à soi et aux autres.

Marché de Noël solidaire du Rotary

À l’abbaye de Belval, le samedi 24 novembre, de 11h à 20h, et le dimanche 25 novembre, de 11h à 18h. Entrée gratuite.

Découvrez le projet des Bobos à la ferme, présenté par Élodie :

Revenir en haut de page