La culture en milieu rural, plus on en a, plus elle s’étale !

« L’accès à la culture est un droit, comme l’accès aux soins ou au service public », déclare Fabienne Boëte. La patronne de Tartous & Cie, à Monchy-Breton, conjugue son activité avec un activisme culturel. Dans son bistrot de village, elle a accueilli la première présentation commune de trois événements différents et pourtant si proches : les Transes de Marie-Grauette, le GrEn Festival, ainsi que la soirée cabaret cirque et la journée hors-piste de Cirqu’en Cavale. « Nous nous sommes rendu compte que nous avions une concordance de lieu et de temps, tous ces événements se déroulant en l’espace d’un mois, dans un rayon de trente kilomètres, souligne Louise Pageot de Cirqu’en Cavale. Nous voulons montrer qu’il y a de la vie dans le Ternois, des structures qui proposent des événements et nous voulons tisser des liens entre elles. Nous partageons également des valeurs communes autour de l’innovation sociale, du respect de l’environnement et de l’accès pour tous à la culture en milieu rural. » Des connexions informelles se sont naturellement créées au fil des années, les organisateurs de tel événement se retrouvant souvent dans le public de tel autre. Et cette année, elles se sont développées puisque Cirqu’en Cavale est inscrit au programme des Transes de Marie-Grauette et du GrEn Festival. Tout comme l’équipe des Transes assurera la buvette lors de la journée hors-piste.

Mettre en valeur les acteurs et les talents locaux

Les trois associations partagent également une volonté commune de mettre en valeur les acteurs et talents locaux. « Depuis le début des Transes en 2002, nous avons voulu nous inscrire dans une proposition artistique locale ou régionale, en faisant en sorte d’avoir des groupes locaux à l’affiche avec d’autres de plus grande envergure. Pour cette quinzième édition, nous auront également une exposition d’œuvres réalisées par trois artistes du village », explique Fabienne Boëte. Démarche partagée par le GrEn qui propose cette année un marché artisanal et des prestations de Hycks et Arokana, deux formations arrageoises, ainsi que par Cirqu’en Cavale qui a invité pour sa journée hors-piste l’harmonie de Pernes et le groupe local Pink Falda, déjà présent aux deux autres festivals les années précédentes. Tous tiennent à participer à la vie de leur territoire mais aussi de leur village, et sont plus ou moins soutenus par les collectivités locales. « Depuis quatorze ans, la mairie est avec nous », se satisfait Benoît Bloquet : la commune de Monchy-Breton a même renommé un carrefour « Marie-Grauette ».

« On est toujours meilleurs ensemble que chacun dans son coin »

Les Z’Amizels bénéficient également de l’appui matériel de la communauté de communes des Campagnes de l’Artois et de la municipalité d’Izel-les-Hameau. En revanche, la situation est plus compliquée pour Cirqu’en Cavale. Installée depuis cinq ans à Pernes-en-Artois, l’école de cirque est face à un dilemme : se battre pour rester dans le Ternois ou répondre aux sirènes qui l’invitent à s’installer dans le Béthunois. « Nous allons décider dans les jours à venir du lieu de notre future installation. Nous devons faire comprendre aux politiques l’intérêt de soutenir et de maintenir les activités culturelles sur le territoire, estime Louise Pageot. Notre cabaret permet d’attirer un public qui ne viendrait pas de lui-même vers le cirque : maintenant, ce sont les habitants qui sont demandeurs. Cela montre l’intérêt du public et la vitalité du territoire. » Les associations peuvent heureusement s’appuyer sur leurs bénévoles mais qui ne peuvent pas tout faire : « Le bénévolat a ses limites. Le jour de l’événement, on a du monde, mais c’est plus compliqué le reste de l’année. Le bénévolat n’est pas suffisamment valorisé », remarque François-Xavier du GrEn Festival, ravi de pouvoir échanger sur ces sujets avec les équipes de Cirqu’en Cavale et des Transes de Marie-Grauette : « Ça faisait un moment qu’on pensait à travailler ensemble. C’est bénéfique pour tout le monde de favoriser ces rencontres. On est toujours meilleurs ensemble que chacun dans son coin. »

Les Transes de Marie-Grauette à Monchy-Breton

Vendredi 21 septembre

19h : vernissage de l’expo de Régis, Francis et Guillaume. Accueil en musique par IPA.

21h : théâtre « Des accords parfaits » par la compagnie Zique à tout bout d’champ.

Buvette et restauration. Entrée : 2€.

Samedi 22 septembre

14h : après-midi en famille. Goûter, ateliers, jeux spectacles, surprises. Entrée : 2€, gratuit pour les enfants.

18h30 : concerts avec River Side, Kolvin, Les Bas Fonds Prince, The Uppertones, Tequila Savate Y Su Hijo Bastardo, Brenda, Lili et Babette. Exposition, projections, food-trucks. Prévente : 7€ ; Monchois : 3€ ; 15-18 ans : 5€ ; adulte : 10€ ; gratuit pour les -15 ans accompagnés.

Dimanche 23 septembre

13h : restauration chez Tartous & Cie.

15h : concert de Rupture Conventionnelle.

Soirées Cabaret cirque à Pernes-en-Artois

Vendredi 28 et samedi 29 septembre, à partir de 19h

Soirée cabaret sous chapiteau avec spectacle du centre régional des arts du cirque de Lomme et concert d’Afro Wild Zombies. Adulte : 20€ (repas et spectacle) ; enfant 2 à 12 ans : 10€. Réservations jusqu’au 21 septembre.

Soirée hors-piste à Pernes-en-Artois

Samedi 6 octobre à partir de 18h30

Concerts de Radio Active, harmonie l’Espérance de Pernes, Pink Falda, DJ Set. Jeux en bois, dancing pour les enfants, caravane karaoké. Entrée gratuite.

GrEn Festival à Izel-les-Hameau

Vendredi 19 octobre

21h : spectacle de Guillaume Bats.

23h : concert d’Aux P’tits Oignons

Entrée : 12€

Samedi 20 octobre

9h-17h : marché artisanal.

14h-17h : ateliers cirque par Cirqu’en Cavale, activités sportives, initiation au graffiti.

14h -20h : Humble Rising Sound System

20h30: concerts de Hycks, Mon Côté Punk, Arokana

Entrée pour les concerts : 10€. Gratuit la journée.

Dimanche 21 octobre

12h : « Le GrEn paie son coup »

15h : concert de Kabar Dready Crew

Entrée gratuite.

Revenir en haut de page