Humour, cirque et musique : la formule gagnante de retour pour le 13e GrEn Fest

Après une édition de transition en 2021, le GrEn Fest revient ce week-end, idéal pour marquer le début des vacances d’automne. « On est contents de retrouver la formule classique sur deux jours, avec de l’humour le vendredi, des animations familiales le samedi après-midi et de la musique en soirée », s’enthousiasme Alexis Fachaux, l’un des anciens des Z’amizels, dans les starting-blocks pour cette treizième édition. Le fringant jeune homme est en charge de l’accueil des artistes et il aura de quoi faire puisqu’il devra gérer pas moins de trente-cinq personnes entre l’humoriste du vendredi soir, les musiciens et les circassiens qui animeront le week-end. Ainsi, le vendredi soir sera placé sous le signe de l’humour avec le spectacle Jovany & le dernier saltimbanque, un one-man-show grand public porté par un artiste multicarte survolté. La soirée se poursuivra toujours dans la bonne humeur avec les Ukuleleboboys, un duo de mariachis, Sancho & Diego, qui reprennent à leur sauce mexicaine des tubes des plus grands : The Beatles, Britney Spears, les Spice Girls, Dalida, David Bowie… Comme chaque année, DJ Weers assurera l’ambiance en fin de soirée avec un set reggae-ragga-dub.

Les rythmiques jamaïcaines reprendront dès samedi après-midi avec Humble Rising, qui posera ses vinyles pour accompagner les animations sportives et ludiques proposées pour les plus jeunes, ainsi que la démonstration de bolas de Roy, sur le parking de la salle des fêtes d’Izel-lès-Hameau, qui ouvrira ses portes à 17h pour le spectacle Jongler sans viser la perfection de Gilles Dodemont (5€, gratuit pour les moins de dix-huit ans). Les arts du cirque seront également à l’honneur durant la soirée puisque Roy et Troup’en Cavale assureront le spectacle en soirée entre les prestations musicales. La première sera proposée par Gang Clouds, qui a retrouvé la scène en cette rentrée pour le plus grand bonheur des amateurs de brit-pop. Puis, les musiciens de Une touche d’optimisme distilleront leur bonne humeur en français, avec des chansons joyeuses et engagées. Les Montpellierains ont sorti l’an dernier leur cinquième album, D’aussi loin que je me souvienne…, et ajouteront Izel-lès-Hameau à leur liste de plus de neuf cents concerts en près de vingt ans. Les festivités s’achèveront avec le retour de DJ Weers aux platines.

Pour alimenter tout ce beau monde, la Popotte du GrEn sera au rendez-vous vendredi et samedi soir, proposant choucroute, crêpes, sandwichs et soupes élaborées à partir de produits locaux. Parmi la quarantaine de bénévoles qui seront sur le pont tout le week-end, l’équipe en charge de la buvette sera fortement sollicitée et pour que la fête reste belle, les Z’Amizels sont engagés dans la prévention : six d’entre eux ont suivi une formation sur les consommations à risque et l’auto-école Contact d’Aubigny-en-Artois proposera de ramener les fêtards en tout sécurité dans un rayon de quinze kilomètres. Pour Alexis et quelques anciens, ce treizième festival pourrait être le dernier, mais la relève se prépare : « On a une nouvelle dynamique, de nouveaux bénévoles, cette édition sera un peu une passation. Les anciens accompagnent les nouveaux pour préparer une transition en douceur, avec toujours l’idée de prendre plaisir à se retrouver et à faire la fête tous ensemble. »

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *