À la maison de santé de Gauchin-Verloingt, les créneaux pour la vaccination s’arrachent


Publicités

Le docteur Laurent Turi montre l’exemple et reçoit le vaccin contre la Covid-19.

À partir de lundi, le vaccin contre la Covid-19 va pouvoir être administré aux personnes âgées de plus de soixante-quinze ans. Les prises de rendez-vous ont été ouvertes ce jeudi et ont rencontré un tel succès que la plateforme gouvernementale sante.fr a dû fermer à cause d’un trop grand nombre de connexions et ne devrait reprendre ses activités que vendredi matin. Heureusement pour les habitants du Ternois, la plateforme privée Doctolib est bien fonctionnelle et permet de prendre rendez-vous au centre de vaccination local, installé à la maison de santé de Gauchin-Verloingt. « Nous sommes en train de terminer les aménagements de notre grande salle qui sera dédiée à la vaccination, annonce le docteur Turi. Nous aurons un médecin de permanence et deux infirmières pour effectuer les injections. On devrait pouvoir traiter une cinquantaine de personnes par jour. » La salle de vaccination est divisée en plusieurs boxes pour accueillir les patients et une zone de surveillance est également prévue pour s’assurer que les vaccinés n’aient pas de réaction malheureuse suite à l’injection. « Une fois les patients vaccinés, ils pourront prendre rendez-vous pour recevoir la deuxième dose, qui doit être administrée vingt-huit jours plus tard », rappelle le docteur.

« Nous travaillons sur la mise en place d’une équipe mobile pour aller chez les personnes dépendantes. »

Docteur Laurent Turi, maison de santé pluridisciplinaire de Gauchin-Verloingt

Sur la plateforme Doctolib, tous les créneaux prévus la semaine prochaine sont d’ores et déjà réservés. Les personnes âgées de plus de soixante-quinze ans peuvent aussi se rendre à la maison de santé ou la contacter par téléphone pour prendre rendez-vous. De plus, des solutions sont prévues pour les aînés ne pouvant se déplacer : « Nous travaillons sur la mise en place d’une équipe mobile pour aller chez les personnes dépendantes. Nous devons établir un cahier des charges pour mettre en place un protocole et assurer la chaîne du froid pour le transport des vaccins. » La maison de santé s’est associée au centre hospitalier du Ternois pour ce centre de vaccination : « Les doses proviennent de l’hôpital d’Arras et sont acheminées à la pharmacie du centre hospitalier, puis on nous les amène à la maison de santé qui met à disposition le personnel et les locaux. On a aussi reçu l’appui des municipalités de Saint-Pol et de Gauchin-Verloingt », souligne le docteur Turi. Ainsi, le réfrigérateur de la salle des fêtes du village est arrivé à la maison de santé pour accueillir les vaccins juste avant leur administration. Les derniers ajustements se mettent en place et l’équipe de la maison de santé Léonard-de-Vinci se tient prête pour accueillir un flux qui s’annonce ininterrompu de patients durant les prochaines semaines : « Rien que dans le Ternois, plus de mille trois cents personnes âgées de plus de soixante-quinze ans sont recensées. Elles sont six cent mille dans toute la région », remarque Laurent Turi. Après cette première vague de vaccination, il faudra gérer les injections des deuxièmes doses, ainsi que l’ouverture progressive aux différentes tranches d’âge, avant d’espérer enfin entrevoir la fin de cette pandémie, du moins chez nous.


Les personnes de plus de soixante-quinze peuvent réserver un créneau pour la vaccination à la maison de santé Léonard-de-Vinci, au 0321211033 ou sur doctolib.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *