Foufflin-Ricametz : une journée pour redécouvrir les trésors de l’église St-Martin avant sa restauration


Publicités


« En 2017, on avait le choix : soit rénover les routes, soit restaurer l’église. Je pensais que tout le monde allait se prononcer pour les voiries, mais, à mon grand étonnement, c’est l’église qui a rapidement fait consensus. On en a discuté en conseil et on a décidé de lancer des travaux importants. » Après avoir réalisé les études et demandes de subventions ad hoc, le maire de Foufflin-Ricametz et son équipe s’apprêtent à lancer l’opération de restauration du chœur de l’église Saint-Martin. Avant le démarrage des travaux, la municipalité a voulu organiser une journée d’animations ce dimanche pour marquer le lancement de l’opération mais aussi de la souscription ouverte pour collecter des fonds pour boucler le budget : la restauration du chœur s’élève à près de 270 000 euros hors taxes, alors que le budget annuel du village de 160 habitants plafonne à 90 000 euros. « On a environ 20 000 euros d’investissement chaque année. L’argent est le nerf de la guerre, mais nous avons réussi à obtenir 70 % de subventions auprès de l’État, de la région et du département pour ce projet. Sans ces aides, ce serait impossible de mener ce projet », assure Philippe de Plasse, qui espère récolter 20 000 euros par la souscription.

« Sans le coronavirus, on aurait pu rassembler quatre cents personnes au cours de la journée. Là, j’espère quand même en accueillir cent à cent cinquante. »

Philippe de Plasse, maire de Foufflin-Ricametz

Dimanche, outre des urnes disposées pour récolter les dons des visiteurs, ces derniers pourront acheter des ardoises pour y inscrire leur nom : elles seront utilisées pour réparer la toiture de l’église du XIIe siècle, l’un des aspects du chantier à venir. Ainsi, à l’extérieur, la toiture, la charpente et les pierres de taille du chœur vont être rénovées ; à l’intérieur, la peinture, l’électricité, le chauffage, mais aussi la cloche seront restaurés : « L’église comptait trois cloches auparavant, mais deux ont été saisies pour être fondues durant la Révolution », rapporte le maire. L’église Saint-Martin a pourtant conservé nombre de trésors et d’histoires : des gisants encastrés dans un mur du chœur, un splendide chemin de Croix en fonte, un corbillard monté sur des roues de vélo… Les comédiens d’Atrébates Théâtre seront en costumes médiévaux dans le village et l’édifice pour les raconter. Une douzaine de Foufflinois enfileront également des costumes historiques afin d’animer le village : « Pour moi, c’est une première, je n’ai jamais organisé un truc pareil. On a encore pas mal de détails à régler », reconnaît Philippe de Plasse, qui doit aussi composer avec les restrictions liées à la situation sanitaire : « Sans le coronavirus, on aurait pu rassembler quatre cents personnes au cours de la journée. Là, j’espère quand même en accueillir cent à cent cinquante. »

« La souscription vise évidemment à récolter de l’argent, mais surtout à fédérer les habitants autour de ce qui est cher à leurs yeux : leur église. »

Philippe de Plasse, maire de Foufflin-Ricametz

Ainsi, la capacité de l’église a été divisée par trois pour la dernière messe avant travaux, afin de ne pas dépasser cinquante personnes : «  L’église accueille toujours deux à trois messes par an. Elle n’est pas ouverte au public le reste du temps, mais on pourra peut-être le faire ensuite avec le réseau “Églises ouvertes”. On en aura pour près d’un an de travaux pour la rénovation du chœur, on espère pouvoir rouvrir l’église l’été prochain. » L’édifice fera également office de salle de concert dimanche avec les chorales de Gouy-en-Ternois et de Saint-Pol, ainsi que pour une prestation de Pierre Raoul : « Je l’appelle “P’tit Pierre”, sourit le maire. C’est un jeune du village âgé d’une dizaine d’années. Il a pris l’habitude de chanter à chaque fête communale et il sera accompagné cette fois au piano. » Les Foufflinois ont été invités à participer à l’instar de l’ancien maire, Gérard de Magneval, qui sonnera du cor de chasse avec le Rallye Trompes de la Canche, ou encore d’Olivier et Florence Blond qui feront une démonstration équestre avec Pégase et Astuce. « On veut que les Foufflinois adhèrent au projet, insiste le maire. La souscription vise évidemment à récolter de l’argent, mais surtout à fédérer les habitants autour de ce qui est cher à leurs yeux : leur église. »


Programme de la journée « Tous autour de Saint-Martin »
10h30 : dernière messe avant travaux, suivi du verre de l’amitié
14h : départ du premier groupe pour découvrir l’histoire de Saint-Martin (limité à cinquante personnes)
15h30 : départ du second groupe pour découvrir l’histoire de Saint-Martin (limité à cinquante personnes)
16h45 : rencontre avec les financeurs et élus
18h : concert à l’église Saint-Martin

Pour soutenir le projet, retrouvez la souscription en ligne sur le site de la Fondation du Patrimoine.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page