En civils, les gilets jaunes entretiennent leur union avant la reprise des actions vendredi


Publicités

Pas de mobilisation des gilets jaunes sur les ronds-points du Ternois pour « l’acte VII » samedi dernier. Plutôt que de s’adresser à tout le monde, les contestataires ont décidé de toucher chacun en distribuant dans les boîtes aux lettres un tract qu’ils ont rédigé et imprimé. Sur un papier évidemment jaune, le message est un appel à l’union pour reprendre la mobilisation dès la fin des vacances. Ainsi, un nouvel appel au rassemblement est lancé pour le vendredi 4 janvier, à 9h30, devant l’ancien magasin Dya. Une nouvelle déclaration en préfecture a été déposée, selon les mêmes termes que la précédente qui avait été validée, mais sans réponse pour l’instant. En attendant la reprise des actions, les protestataires continuent de faire signer une pétition pour le « référendum d’initiative citoyenne ». En deux semaines, ils ont déjà récolté quelque cinq cents signatures. Comme partout en France, la mobilisation s’est essoufflée dans le Ternois, mais la colère reste intacte et les irréductibles entretiennent leur union, ainsi que leurs nouvelles amitiés.

#InfosLocales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *