Deux jours de fête et d’animations non-stop à l’affiche du onzième GrEn Fest


Publicités


« En gros, ça va être la teuf ! », résume Alexis Fachaux, l’un des organisateurs historiques du GrEn Fest. L’équipe a bouclé la programmation et dévoilé l’affiche de la onzième édition. S’il a un bon esprit de synthèse, Alexis sait aussi développer et promouvoir l’événement : « On veut garder l’état d’esprit qui nous anime depuis le début, avec une programmation et des activités familiales. Par rapport aux éditions précédentes, nous avons essayé de réduire les temps morts au maximum afin qu’il se passe toujours quelque chose. » Après avoir expérimenté plusieurs recettes, l’équipe du GrEn Fest s’est concentrée sur l’essentiel : une première soirée le vendredi avec un spectacle d’humour, la journée du samedi avec un marché artisanal et des activités pour les enfants, et des concerts le samedi soir. « Depuis la venue de Didier Super en 2014, nous faisons salle comble le vendredi. Nous avons tenu à garder un spectacle d’humour noir, grinçant, voire graveleux : on en voit peu dans le secteur et notre public sait à quoi s’attendre. » Cette année, ce sera Benjamin Tranié, connu notamment pour ses chroniques sur Radio Nova, qui montera sur la scène transformée en relais routier, ce qui promet une belle galerie de portraits. Ensuite, un premier concert sera donné par Golden Parachute, groupe bordelais de ragga-folk à la sauce pirate, puis la scène sera ouverte à tous les musiciens. « L’année dernière, nous avions invité le groupe Aux P’tits Oignons pour la soirée du vendredi et les membres avaient finalement passé tout le week-end avec nous. Ils nous ont dit qu’ils allaient revenir en tant que spectateurs cette année et en profiter pour jouer quelques morceaux », annonce Alexis.

Un point fort du festival : la Popotte du GrEn avec une cuisine bio et locale

La journée du samedi débutera tranquillement avec un marché artisanal et des animations pour les enfants, le tout sous chapiteau et en musique avec Humble Rising aux platines, suivi d’un nouveau concert des pirates de Golden Parachute : « Ils nous ont promis des morceaux totalement différents de ceux du vendredi et ce concert sera gratuit, précise Alexis. Le soir, nous aurons une programmation très reggae. L’an dernier, c’était plutôt chanson française. On essaie d’alterner les deux styles. » La transition avec les pirates se fera naturellement puisque la soirée s’ouvrira avec le reggae caribéen de Chris Asher and The Three, suivi d’Urb&Roots Foundation avec près de deux heures de concert entre rock et reggae festif, et enfin DJ Weers pour un set reggae-ragga-dub. Pour animer les changements de plateaux, les Zamizels ont de nouveau fait appel à Cirqu’en Cavale qui assurera également quelques activités l’après-midi pour les plus jeunes. Tout au long du week-end, les festivaliers pourront aussi profiter de la Popotte du GrEn : « C’est un des points forts de notre festival, avec une cuisine bio, locale et préparée sur place. » La Popotte sera ouverte tout au long du festival, avec une carte aussi alléchante que l’affiche. Les précédentes éditions ont rassemblé près de cinq cents personnes et ce onzième rendez-vous ne devrait pas déroger à la règle. En tout cas, le Gobelin du Ternois y sera, non seulement en tant que fier partenaire, mais surtout parce que, comme le conclut Alexis : « Tu peux venir du vendredi au samedi soir, tu ne vas jamais t’ennuyer ! »

GrEn Fest

Vendredi 18 et samedi 19 octobre à Izel-lès-Hameau

Tarifs : 12€ le vendredi ; 10€ le samedi soir ; 20€ les deux jours.

Réservations : https://www.helloasso.com/associations/les-z-amizels/evenements/gren-fest-11-18-19-octobre-2019-1

Suivez l’actualité du GrEn Fest sur la page Facebook du festival.

Revenir en haut de page