Des clients venus remercier et soutenir les salariés du Carrefour Contact de Saint-Michel

« Eh non, Georgette, il n’y a plus rien à acheter », annonce une salariée de Carrefour Contact. « C’est vraiment dommage, c’était bien pratique. Ça me fait deux fois plus de route pour aller faire mes courses, maintenant », déplore Georgette. Le Carrefour Contact de Saint-Michel a baissé le rideau définitivement samedi soir, mais quelques clients ont souhaité revenir ce lundi pour dire au revoir aux salariés et leur apporter un soutien moral. « On est venu leur dire merci », expliquait simplement Christine Delaudier, à l’initiative de la rencontre. « On a même rappelé notre ancienne chef », sourit une employée. L’ancienne responsable du magasin a pris sa retraite voici un an mais a tenu à venir soutenir ses anciens collègues.

« Nous sommes en vacances forcées jusque septembre »

Josette Edouard, maire de Saint-Michel, était également sur place : « Ils ont rendu service à la population. C’est normal de les remercier. La responsable du service économique de TernoisCom a déjà rencontré les salariés, on a fait notre devoir et on continuera à le faire. » Pour l’instant, aucune solution ne se profile pour l’avenir du site, ni des sept employés. Pour les clients, il faudra désormais aller jusqu’à Saint-Pol. « On avait beaucoup de personnes âgées qui habitent à proximité. Une dame venait tous les jours pour acheter de la crème, mais c’était un prétexte pour venir discuter : on lui a dit qu’elle n’était pas obligée d’acheter chaque jour », relate une salariée qui souligne que le contact était très important pour les clients qui avaient leurs petites habitudes. Pour elle et ses collègues, l’incertitude perdure : « On travaille ici encore cette semaine pour tout vider, ensuite nous serons payés à rester chez nous. Les licenciements ne devraient débuter qu’en septembre. Pour l’instant, on n’a pas d’autre information », déplore l’un d’eux. Sa collègue ironise : « Nous sommes en vacances forcées jusque septembre. Au moins, on ne se disputera pas pour les congés. »

#InfosLocales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page