Découvrir la boxe anglaise avec le nouveau club de Monchy-Cayeux


Publicités


Quelques sacs de frappe accrochés au plafond et voilà la salle des fêtes de Monchy-Cayeux transformée en salle d’entraînement pour le nouveau club de boxe du village, et même du Ternois. Le Boxing Club de Monchy-Cayeux est né en ce début d’année à l’initiative de Rebecca et Pierre Lagache : « Rebecca a pratiqué la boxe anglaise pendant six ans à Beuvry, elle a même participé à des compétitions et décroché un titre de championne départementale », présente avec fierté Pierre, qui a lui-même pratiqué ce sport pendant quelques mois, mais sans jamais aller jusqu’au combat. « Nous avions envie de nous remettre à la boxe, mais il n’existe aucun club dans le secteur. Nous avons donc lancé notre propre club à Monchy-Cayeux », explique le boxeur amateur qui a constaté avec plaisir que la proposition a rapidement séduit des habitants de tout le secteur.

Un sport complet ouvert aux garçons et filles, à partir de sept ans

Deux semaines après sa création, le club compte déjà une quinzaine d’adhérents et en accueille de nouveaux à chaque entraînement. « L’objectif est avant tout de se faire plaisir, de pratiquer un sport dans une ambiance familiale, précise Pierre. Nous ne faisons pas de combat car il faudrait un entraîneur diplômé et être affilié à la fédération. » Si la dynamique perdure et que certains veulent se lancer sur le ring, le club pourrait s’affilier d’ici deux ou trois ans, mais pour l’instant, Pierre et Rebecca s’en tiennent à faire découvrir les bases de la boxe anglaise aux adhérents. « Le club est ouvert à tous, garçons et filles, à partir de sept ans. Les entraînements durent une heure et demie. Après l’échauffement, on travaille pendant une heure en fractionné en alternant trois minutes d’activité intense et une minute de repos. Nous proposons différents ateliers avec les sacs de frappe, les pattes d’ours ou encore la corde à sauter, essentielle pour le jeu de jambes des boxeurs. La boxe est un sport complet, avec un cardio intensif et une nécessaire coordination des pieds et des mains », détaille Pierre Lagache.

Corde à sauter, sacs de frappe et pattes d’ours

Après avoir animé l’échauffement, Rebecca lance les ateliers qui se déroulent en musique et toutes les trois minutes, une sonnerie de cloche annonce la minute de pause, avant de passer à l’exercice suivant : travail du jeu de jambes, entraînement à la corde à sauter, frappe dans les sacs ou dans les pattes d’ours tenues par les coachs qui prodiguent des conseils avisés. Finalement, il ne s’agit pas tant de frapper le plus fort possible, mais plutôt de travailler la vitesse, l’esquive, l’agilité. Les participants écoutent attentivement et s’efforcent d’appliquer les consignes, découvrant tout le travail et la discipline exigés par le noble art. Pour l’instant, les entraînements sont organisés les lundis et mercredis : « Nous cherchons une salle pour les samedis matins, pour les personnes qui peuvent difficilement venir en semaine », annonce Pierre Lagache qui aimerait également proposer aux membres du club d’aller voir un gala de boxe professionnelle dans la région. Peut-être d’ici quelques temps iront-ils encourager leurs propres membres sur le ring, mais pour cela, il faut d’abord travailler sans relâche.

Boxing Club de Monchy-Cayeux

Entraînements les lundis et mercredis, de 18h à 19h30, à la salle des fêtes.

Adhésion : 40€/an pour les adultes ; 30€/an pour les moins de 18 ans.

Renseignements : 06.33.42.24.82.

Suivez l’actualité du Boxing Club de Monchy-Cayeux sur sa page Facebook.

#InfosLocales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page