L’US Croisette se retrouve loin de son terrain pour préparer la saison prochaine


Publicités


Les footballeurs de l’US Croisette avaient prévu de retrouver leur pelouse pour leur assemblée générale, à défaut de pouvoir taper le ballon. Ce ne fut pas encore possible, la pluie les ayant contraints à se replier dans la salle polyvalente du Flornoy, imposant distanciation physique et port du masque. La Covid-19 plane encore et ses conséquences ne sont pas terminées : « On ne peut pas tirer de bilan sportif de la saison dernière. On a arrêté de jouer début novembre et au moment où on devait reprendre, au mois de mars, le championnat s’est arrêté », résume le président de l’US Croisette, Francky Pierru. Depuis la mi-mars, la vie du club est suspendue, aussi bien sur les terrains qu’à côté : « Nous avons dû annuler notre repas annuel, le barbecue de fin de saison, ainsi que notre tournoi de sixte. Tout cela représente un important manque à gagner pour le club. On espère pouvoir organiser notre tournoi pour les équipes jeunes début septembre. Ça avait bien marché l’an dernier. De plus, la recherche de sponsors va être encore plus compliquée, maintenant. Heureusement, nous avions une bonne trésorerie et nous allons pouvoir reprendre sans difficultés de ce côté-là. »

Francky Pierru est déjà tourné vers la prochaine saison et affiche les ambitions du club : « La saison dernière, nous nous sommes maintenus en D6 et nous avions enregistré quelques bons résultats : on a battu Saint-Pol et l’ASVT, on a bien accroché Boubers qui est monté en D5. Cette fois, on vise la montée. » Les seniors disposent toujours d’un effectif de vingt-deux joueurs, avec sept arrivées compensant autant de départs. Sur le banc, un ancien du club, Sébastien « Pompom » Leclercq, jouera le rôle de l’entraîneur « gueulard », assisté par le jeune Théo Pierru, qui poursuit parallèlement sa formation d’arbitre. Cette nouvelle année sera aussi marquée par le retour de l’US Croisette en Coupe de France qui lancera la saison avec un premier match prévu le 30 août. Autre pilier du club, l’équipe féminine continue son recrutement pour compléter l’effectif de douze joueuses qui évolue en championnat de football à sept.

Une équipe vétérans en création pour la saison 2020-2021

La nouveauté pour la prochaine saison, c’est la constitution d’une équipe vétérans à onze : « On a eu beaucoup de demandes et on a décidé de lancer cette nouvelle équipe. On recrute donc en vétérans, mais aussi dans toutes les catégories », rappelle le président qui espère surtout attirer des U18 pour pouvoir les garder au club : « Actuellement, ils sont neuf et donc trop peu nombreux pour constituer une équipe. Ils sont prêtés à Boubers et Avesnes en attendant d’avoir un effectif complet. » Quelques jeunes seraient également bienvenus pour renforcer l’équipe U14-15, sinon il faudra surclasser des joueurs de U12-13. Les plus jeunes pourront toujours évoluer chez les U8-9 et U10-11. Au total, le club compte pour l’instant quatre-vingt-deux licenciés et tous ont hâte de fouler de nouveau la pelouse : « Nous n’avons pas encore repris les entraînements, on espère le faire mi-juillet. Le district nous a envoyé un guide de plus de six cents pages pour préparer la reprise. On doit mettre certaines choses en place. On est toujours dans le flou. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page