Bohemian Rhapsody : is this the real life ?


Publicités


GGGGGG : la dent dure

En projet depuis 2010, le biopic sur Queen avait tout du film empoisonné. Plusieurs grands noms s’y sont d’ailleurs cassé les dents (Sacha Baron Cohen, Dexter Fletcher…). Finalement c’est Bryan Singer qui réussit à finaliser ce Bohemian Rhapsody, retraçant l’histoire de Queen dans ses plus grandes heures de gloire et embarquant Rami Malek pour jouer un Freddie Mercury qui ne convainc qu’à moitié. N’allant jamais plus loin que ce que le groupe (et en particulier Bryan May) acceptera de montrer, Bohemian Rhapsody reste extrêmement lisse, ne dévoilant jamais l’envers du décor. Vendu comme un biopic sur la légende Freddie Mercury, le film n’atteint jamais son objectif et se contente de retracer l’histoire du groupe. La temporalité et la fin interrogent, l’histoire ne s’attardant jamais sur la tragédie qui frappera Mercury. C’est sur ce point que le film trouve ses limites et ressemble finalement davantage à un fan film, n’égratignant jamais ses protagonistes et les traitant en super-héros sans défauts. Sans bouder le plaisir d’avoir dans les oreilles les plus grands tubes de Queen durant deux heures, Bohemian Rhapsody ne parvient jamais à se hisser au-delà du film sympathique qu’on oubliera malheureusement assez rapidement.

Prochaines séances au Régency : mercredi 5/12 à 18h ; jeudi 6/12 à 19h ; vendredi 7/12 à 20h45 ; samedi 8/12 à 20h45 ; dimanche 9/12 à 18h30 ; mardi 11/12 à 20h30.

#LecinédeGG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page