Agriculteur dans le Ternois, Charles-Henri tente l’aventure de L’Amour est dans le pré


Publicités


Parmi les dix hommes et trois femmes qui seront présentés à partir de lundi dans L’Amour est dans le pré, certains habitants du Ternois auront la surprise de reconnaître Charles-Henri. Cet agriculteur de trente-six ans a repris l’exploitation familiale dans un village du Ternois, où il élève des vaches et cultive des céréales. Présenté comme plutôt timide, il s’est décidé à essayer de rompre sa solitude en se dévoilant devant les millions de téléspectateurs qui suivent l’émission depuis quatorze ans. Charles-Henri a déjà connu l’amour mais il confesse : « J’ai réellement été heureux en amour pendant quatre, cinq mois dans ma vie. »

Une identité secrète pour le protéger des prétendantes

D’après les quelques informations dévoilées par Télé-Loisirs, Charles-Henri est papa d’une petite fille de quatre ans, pratique le ski et le VTT, apprécie le jardinage et les festivals de musique. Pour retrouver l’amour, il a accueilli la présentatrice Karine Lemarchand dans sa ferme en septembre dernier pour le tournage de son portrait. Ainsi, Charles-Henri va faire découvrir à la France entière son quotidien d’agriculteur, mais aussi son histoire personnelle. Les portraits des agriculteurs seront diffusés les lundis 28 janvier et 4 février. Six extraits ont été publiés sur la page Facebook de l’émission, mais rien pour l’instant sur notre agriculteur du Ternois. Pour éviter que des prétendantes le contactent directement, la production de l’émission ne souhaite pas que son nom et sa commune soient révélés, mais le secret risque de vite être levé lorsque les habitants reconnaîtront Charles-Henri au côté de Karine Lemarchand.

Revenir en haut de page