Monchy-Cayeux : les recherches reprennent pour retrouver le pilote George Wilson


Publicités

En juillet 2018, le sergent Erik Bornemeier débarquait en France à la recherche de George Wilson, aviateur disparu le 8 juillet 1944 à Monchy-Cayeux. Au fil de ses rencontres, l’Américain a recueilli des indices et des témoignages qui lui ont permis d’identifier avec certitude le lieu du crash du B17 de son aïeul : un champ situé dans la Vallée Blanche. Depuis, il est revenu à plusieurs reprises dans le Ternois pour poursuivre ses recherches, aidé d’une fidèle équipe d’habitants de Monchy et d’ailleurs qu’il a embarqués dans son aventure. Ensemble, ils ont petit à petit reconstitué l’histoire de George Wilson et de son équipage, mais aussi redécouvert celle du village durant la guerre. Depuis, Monchy-Cayeux est connu jusque Salt Lake City, où réside la famille Bornemeier. Le sergent a accumulé suffisamment d’éléments pour convaincre le gouvernement américain de lancer des recherches approfondies et, en septembre dernier, une équipe d’archéologues américains est venue sonder le sol de la Vallée Blanche pour s’assurer qu’il s’agit bien du lieu du crash du B17 : « On ne peut en être sûr à 100 % à moins de trouver un débris avec un numéro de série, mais il est plus que probable que ce soit bien à cet endroit que l’avion s’est écrasé », concluait l’équipe après quatre jours à fouiller le champ.

A la recherche de débris d’avion, d’un portefeuille, d’une mitrailleuse et des restes du pilote

Pour Erik et son équipe de frenchies, ça ne fait aucun doute mais leurs recherches sont loin d’être terminées. Ils sont toujours en quête d’éléments de l’avion : la carcasse est restée dans le champ plusieurs mois, avant d’être démantelée petit à petit par des habitants qui ont récupéré et revendu les pièces. La « Communauté de la Baguette » a également recueilli le récit d’un témoin oculaire du crash, aujourd’hui octogénaire mais qui conserve un souvenir vivace de l’accident. Il a confié qu’avec ses amis d’alors, ils avaient ramassé un portefeuille et une mitrailleuse, respectivement récupérés par l’instituteur et un menuisier du village. Mais le véritable objectif du sergent Bornemeier est de retrouver les restes de son aïeul pour les rapatrier aux États-Unis : plusieurs témoignages indiquent que le corps aurait été disloqué dans l’explosion de l’avion, mais que sont devenus les restes du pilote ? Ils ont pu être enterrés sur place, récupérés par des habitants du village ou par des Allemands, peut-être emportés ailleurs pour une inhumation. Ce point reste une énigme pour Erik Bornemeier qui revient sur nos terres ce week-end pour essayer de trouver d’autres éléments matériels et témoignages. Il en appelle aux Mont-Cayens et à tous ceux qui pourraient avoir des informations sur le sujet. Tous sont invités à la salle des fêtes de Monchy-Cayeux ce dimanche 17 novembre à 18h pour découvrir toute l’histoire de George Wilson et l’avancée de l’enquête qui vise à retrouver le pilote, soixante-quinze ans après sa disparition.


Suivez l’aventure sur la page Facebook « Finding George ».

Retrouvez les épisodes précédents:
– Prologue : la piste des jeteurs de foin de Money-Cayeux
– Chapitre 1 : la French Connection

– Chapitre 2 : la Communauté de la Baguette

– Chapitre 3 : les preuves des balles

– Chapitre 4 : la terreur venue du ciel

– Chapitre 5 : des détectives et des détecteurs

– Chapitre 6 : l’appel à témoin

– Chapitre 7 : la Résistance lives on

– Epilogue : Monchy-Cayeux, section de recherches

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee